top of page
couv 3 - Marechera.jpg

UN PETIT MIRACLE

Annie FERRET

Collection Roman ’ Tantara

Livre broché 130 pages – 14 x 21,5 – 17€

ISBN : 978-2-493036-20-9

EAN : 9782493036209

En librairie le 7 MAI 2024

L’histoire d’Un Petit miracle commence par sa fin, dans l’intimité d’une cellule et dans le bercement bienveillant d’une voix qui s’adresse à Juan, échu ici alors que tout semblait enfin lui sourire. En proie à des phases dépressives des plus sombres, Juan avait pourtant trouvé dans la présence de Johanna, sa compagne, la force d’avancer malgré une faute qui le rongeait depuis l’enfance. Mais, dans un pays qui pourrait être d’Amérique du Sud ou d’ailleurs, de ces pays où ceux qui s’en sortent à la force de leur détermination peuvent être balayés par les méfaits de petits patrons véreux, l’équilibre est fragile. Deux événements creusent alors une faille dans la volonté de cet homme porté par l’amour des siens qui, assistant à sa descente aux enfers, tentent de le maintenir au monde et de le ramener à la vie sociale, en restant à ses côtés. La crise réveille de vieilles blessures et, avec elles, le mal mystérieux qui le guette depuis petit garçon. Dans un récit tendre et poétique, Annie Ferret explore les muettes lésions du deuil et les sinuosités dormantes de la culpabilité en quêtant, dans tout interstice, un peu de lumière.

« Curieux comme chacun veut la bénédiction de l’autre et ne voit pas celle qui le touche, avais-tu pensé. L’aumônier n’avait pas tort. Ta mère avait eu au moins une bonne parole pour chacun de ses fils, mais, pendant longtemps, tu n’avais entendu que celle destinée à ton frère. Pourtant, quand elle louait ses yeux bleus et y lisait ses exploits à venir, les doigts de la main droite posés sur le piano, elle finissait toujours en attrapant tes petits doigts qui cherchaient à atteindre les touches. Tu as des mains de pianiste, mon fils, disait-elle avec admi ration. Tu n’avais jamais compris ce qu’elle entendait par là, mais dé sormais qu’un temps infini s’ouvrait devant toi, tu avais demandé à Johanna de tout faire pour donner en ton absence des leçons de piano à Mathilda. »

bottom of page